Zarathoustra, cependant, regardait le peuple et s’étonnait. Puis il dit : L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhomme, – une corde sur l’abîme. Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière. Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.
"Ainsi parlait Zarathoustra", Friedrich Nietzsche.
 
Petites chroniques politiques, photographiques et voyageuses.


Bonjour Anonyme !
Connectez vous pour écrire des articles ou des commentaires.



Articles
27
1
1
1
2
2
3
5
5
4
1
2
Thèmes
27
2
3
5
17
Sujets
07/2019 - (0)
07/2018 - (0)
07/2017 - (0)
12/2016 - (0)
08/2016 - (0)
09/2015 - (0)
05/2015 - (0)
07/2014 - (0)
05/2014 - (0)
03/2014 - (1)
11/2013 - (0)
05/2013 - (0)
04/2013 - (0)
03/2013 - (0)
01/2013 - (0)
12/2012 - (0)
09/2012 - (1)
07/2012 - (0)
04/2012 - (0)
01/2012 - (0)
11/2011 - (0)
11/2011 - (0)
04/2011 - (0)
04/2011 - (0)
02/2009 - (0)
04/2007 - (0)
04/2007 - (0)

Liens
Contact Ecrivez moi Send me a mail

Site développé par
20/nov/2013 - Admin - On a croisé la route du cyclone Humberto !

7 septembre 2013 - Kousk  Eol (un Centurion 45 S) part de Praia (ile de Santiago, cap Vert) pour le Brésil avec 4 valeureux marins.
Aprés avoir traversé une dépression - qui va devenir le cyclone Humberto - puis le pot au noir particulièrement difficile a cette époque et enfin aprés 9 jours dans les Alizés, Kousk Eol atteint Salvador de Bahia.

Environ 2500 miles en 15 jours : 3 douches, quelques bouteilles de Bordeaux, un peu de champagne pour remercier Neptune au passage de l'équateur, quelques centilitres de rhum pour panser les petites plaies et quelques kilos de pattes et de pommes de terre.


Présentation de la traversée.



24/mai/2013 - Admin - Croisiére Bleue

Lundi 6 mai - Aprés un avitaillement complet dans un supermarché de Toulon (surement la partie la plus pénible de la sortie), nous partons pour Antibes.
Petit mouillage en baie de Briande (un coin superbe), nous reprenons notre route vers Antibes ou nous sommes accueillis par la toute nouvelle Société des Régates d'Antibes.
Mercredi 8 mai - Après un court briefing, toute la flotte se présente sur la ligne. Le départ est retardé et enfin donné profitant d'un regain de vent vers 20h. Malgré un mauvais choix (bâbord amure sur la ligne), Aventura prend un départ dans la moyenne.
Jeudi 9 mai - Après une nuit paisible (a la voile), la situation devient désespérée et nous décidons de faire appel a la risée Volvo (en fait Yanmar en ce qui nous concerne) vers 9h. Arrivée a Calvi vers 17h : Le Monte Cinto recouvert de nuages ne nous montre pas son panache de neige.
Nous apprendrons le lendemain que seuls 2 bateaux (dépourvus de moteur) ont passés la ligne a la voile mais hors temps limite.
Vendredi 10 mai - Toute le monde se précipite dans la pinède pour le fameux BBQ de la Croisière Bleue (C'est la principale motivation pour beaucoup de régatiers), premier apéro sous la pluie puis un beau soleil nous permet de piqueniquer dans le confort.

P5100476

Samedi 11 mai - 9h30, Bon départ de Aventura avec un vent qui approche les 25 noeuds de W/SW.
Nous marchons a bonne allure, réduisons au ris 3 lors d'un épisode a 30 nœuds.

P5110488

Dimanche 12 mai - Le bateau qui marchait jusqu'alors a +7 nœuds tombe dans un trou d'air a 15 miles de l ligne d'arrivée (vers minuit), nous sortons habilement de cette bulle et repartons a 8 nœuds vers le port d'Antibes.... pour retomber dans un trou d'air a 1/2 miles de la ligne.
Beaucoup de bateaux se regroupent dans cette zone et s'ensuit 1h et 1/2 de bataille dans les petits airs (De l'eau !, tribord !, casse toi pv. c. !). Enfin nous passons la ligne vers 2h (du matin). Bière et spaghettis pour tout le monde. Nous aurons notre classement quelques jours plus tard : Aventura est 25ieme sur 44 en classe HN-E.
Nous repartons vers 11h pour Toulon, tous se passe bien jusqu’à vers 17h, le vent (et la mer) se lève pour atteindre 35 nœuds (de face) devant Camarat, Aventura ne progresse plus et après avoir passé une partie de la nuit a tirer des bords carrés, nous mettons en fuite vers st Raphaël.
Arrivée vers 2h30 le matin a port Fréjus, nous sortons la bière et préparons les tagliatelles (ça devient un rituel).
Merci a Sylvie, Daniel, André et Jean pour cette excellente semaine de voile.



28/avril/2013 - Admin - Un WE de voile ordinaire ...

Samedi 20 avril - Derniere sortie 2013 de la formation équipier spi-sud.
La météo du matin (VHF canal 63) s'annonce encore plus méchante que celle de la veille : NW 7 a 8, localement 9 vers Sicié et un BMS annoncant un coup de vent sur Provence.
On petit-déjeune puis on attend que le vent tombe un peu dans le port avant d'aller faire un tour dans la rade.
Appareillage a 10h30 après distribution des gilets et court "briefing".
Nous optons pour une navigation a la "marseillaise", c'est a dire avec Génois seul. En fait 1/2 Génois suffit a propulser le bateau a 7.5 nœuds.
Tout se passe bien jusqu’à Cépet ou l'on commence a toucher beaucoup de mer (1.50 a 2 m) et un vent qui s'établit a 40 nœuds. On décide de continuer jusqu’à Porquerolles après avoir estimé qu'il n'y avait pas de risque particulier et sachant que le vent devait décroitre dans l’après midi. L'équipage se relaie a la barre et apprend petit a petit a maitriser les mouvements désordonnés de "Aventura".
On est posé a Porquerolles a 13H30, j'avais promis a l'équipage un repas avant 13H pour se conformer a la règle du club !, en fait ce sera un peu plus tard.
Après un repas copieux, une petite sieste et une bière a l'Escale, on accueille le second équipage vers 18h. Laurent a préféré attendre un peu la décroissance du vent et le nettoyage du bateau (problèmes d'essence répandue a bord) avant de nous suivre sur "Eros".
Le dimanche se présente comme une excellente journée de nav. On renonce au tour de l'ile a cause du manque de vent sur la cote Est et Sud-Est et on manœuvre dans la baie d'Hyeres avant d'aller déjeuner en terrasse aux Langoustiers (A couple avec "Eros" avec qui nous partageons l'apéro).
Bon vent a Dominique, Jacques B., Cyril, Vincent et Luc pour de nouvelles aventures ..........

P4200376_2



01/mars/2013 - Jacques Duverger - Indignons nous !

A l'occasion de la disparation de Stéphane HESSEL, Indignez-vous !
Va t'on réussir un jour a faire payer des impôts aux multinationales qui vendent produits et services dans notre pays ?
Intéressant de voir les mécanismes de "Prix de transfert" et de "Sandwich hollandais" (sans parler de la "niche Copé") pour comprendre comment les Google, HP, Apple, Starbucks ..... échappent a l’impôt.
Bien sur, il y va de l'attractivité de notre pays pour ces entreprises mais a t'on besoin en France d'une entreprise qui fait supporter ses couts a la Société (réduction d'effectifs..), ne paie pas ses impôts en France et n'a plus de contributions sociales ?


11/janv/2013 - Jacques Duverger - Noël a Montréal


mntrl051mntrl080
Tempête de neige (snowstrom) du 27 déc 2012 :
50cm de neige en 10 heures
On y était !
mntrl047mntrl070
Toutes les photos sur flickr.
Excellente vidéo de la tempête on Vimeo.