Zarathoustra, cependant, regardait le peuple et s’étonnait. Puis il dit : L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhomme, – une corde sur l’abîme. Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière. Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.
"Ainsi parlait Zarathoustra", Friedrich Nietzsche.
 
Petites chroniques politiques, photographiques et voyageuses.


Bonjour Anonyme !
Connectez vous pour écrire des articles ou des commentaires.



Articles
25
1
2
2
3
5
5
4
1
2
Thèmes
25
2
3
4
16
Sujets
07/2017 - (0)
12/2016 - (0)
08/2016 - (0)
09/2015 - (0)
05/2015 - (0)
07/2014 - (0)
05/2014 - (0)
03/2014 - (1)
11/2013 - (0)
05/2013 - (0)
04/2013 - (0)
03/2013 - (0)
01/2013 - (0)
12/2012 - (0)
09/2012 - (1)
07/2012 - (0)
04/2012 - (0)
01/2012 - (0)
11/2011 - (0)
11/2011 - (0)
04/2011 - (0)
04/2011 - (0)
02/2009 - (0)
04/2007 - (0)
04/2007 - (0)

Liens
Contact Ecrivez moi Send me a mail

Site développé par
28/avril/2013 - Admin - Un WE de voile ordinaire ...

Samedi 20 avril - Derniere sortie 2013 de la formation équipier spi-sud.
La météo du matin (VHF canal 63) s'annonce encore plus méchante que celle de la veille : NW 7 a 8, localement 9 vers Sicié et un BMS annoncant un coup de vent sur Provence.
On petit-déjeune puis on attend que le vent tombe un peu dans le port avant d'aller faire un tour dans la rade.
Appareillage a 10h30 après distribution des gilets et court "briefing".
Nous optons pour une navigation a la "marseillaise", c'est a dire avec Génois seul. En fait 1/2 Génois suffit a propulser le bateau a 7.5 nœuds.
Tout se passe bien jusqu’à Cépet ou l'on commence a toucher beaucoup de mer (1.50 a 2 m) et un vent qui s'établit a 40 nœuds. On décide de continuer jusqu’à Porquerolles après avoir estimé qu'il n'y avait pas de risque particulier et sachant que le vent devait décroitre dans l’après midi. L'équipage se relaie a la barre et apprend petit a petit a maitriser les mouvements désordonnés de "Aventura".
On est posé a Porquerolles a 13H30, j'avais promis a l'équipage un repas avant 13H pour se conformer a la règle du club !, en fait ce sera un peu plus tard.
Après un repas copieux, une petite sieste et une bière a l'Escale, on accueille le second équipage vers 18h. Laurent a préféré attendre un peu la décroissance du vent et le nettoyage du bateau (problèmes d'essence répandue a bord) avant de nous suivre sur "Eros".
Le dimanche se présente comme une excellente journée de nav. On renonce au tour de l'ile a cause du manque de vent sur la cote Est et Sud-Est et on manœuvre dans la baie d'Hyeres avant d'aller déjeuner en terrasse aux Langoustiers (A couple avec "Eros" avec qui nous partageons l'apéro).
Bon vent a Dominique, Jacques B., Cyril, Vincent et Luc pour de nouvelles aventures ..........

P4200376_2



01/mars/2013 - Jacques Duverger - Indignons nous !

A l'occasion de la disparation de Stéphane HESSEL, Indignez-vous !
Va t'on réussir un jour a faire payer des impôts aux multinationales qui vendent produits et services dans notre pays ?
Intéressant de voir les mécanismes de "Prix de transfert" et de "Sandwich hollandais" (sans parler de la "niche Copé") pour comprendre comment les Google, HP, Apple, Starbucks ..... échappent a l’impôt.
Bien sur, il y va de l'attractivité de notre pays pour ces entreprises mais a t'on besoin en France d'une entreprise qui fait supporter ses couts a la Société (réduction d'effectifs..), ne paie pas ses impôts en France et n'a plus de contributions sociales ?


11/janv/2013 - Jacques Duverger - Noël a Montréal


mntrl051mntrl080
Tempête de neige (snowstrom) du 27 déc 2012 :
50cm de neige en 10 heures
On y était !
mntrl047mntrl070
Toutes les photos sur flickr.
Excellente vidéo de la tempête on Vimeo.


11/dec/2012 - Jacques Duverger - Un WE ordinaire a Paris...


Salon Nautique 2012 : Un salon toujours bien pourvu en exposants (constructeurs, accastillage, voyages, clubs...) mais un petit peu vide de visiteurs (en tout cas pour ce premier dimanche).
Il semble qu'il y ait toujours des clients pour les grosses unités (plus de 50 pieds) mais les voiliers plus petits ne sont pas pris d'assaut pour la visite !
Expo Edward Hopper au Grand Palais : Rétrospective de ce peintre génial ou les 3 dernières salles regroupent les œuvres les plus représentatives et les plus connues. A voir un diaporama d'illustrations de revues qui montre le talent du dessinateur et de l'observateur de sa sociéte.
A droite "Nighthawks", affiche de l'expo.
Promenade nocturne aux Champs Elysées, décorés et animés comme tous les ans.
En ce qui me concerne, je trouve que le marché de Noël fait un peu perdre de la magie a ce lieu et détourne un peu du haut des Champs plus modestement illuminés que d'habitude.
Rétrospective du génialissime Salvador Dali (Eh oui, Edward Hopper et Dali sont mes peintres préférés) au centre Beaubourg.
En fait, on découvre un Dali qui bien plus qu'un peintre, s'exprime dans des registres très différents,caractérisés par un trait et une lumière très travaillées (presque classique) et une imagination sans limite !
Fou peut être mais contributeur majeur a l'art du 20ième siècle.
On découvre des œuvres qui jalonnent toute sa vie mais on peut regretter de ne pas voir beaucoup de "montres molles" et quelques sculptures a tiroirs.


30/sept/2012 - Jacques Duverger - Aventura a Elbe - Aout 2012

Traversée calme de PortCros a St florent (Corse). Avitaillement et réparation provisoire moteur (fuite de gaz oil) et on part le soir pour Elbe. Arrivée au petit matin a Portoferraio aprés un passage du Cap Corse de nuit, Aventura au mouillage en attendant de trouver une place au port.
Aprés une réparation/révision du moteur HB par un mécano de passage (risqué mis finalement super bon plan), on va a terre.
Visite de Portoferraio, le port, la maison de Napoléon (en réfection elle aussi), le marchand de glace, la capitainerie ... on décide de rester au mouillage vu le prix des nuités (~100 euros pour mon 36 pieds !).

elbe01 elbe04
Départ vers Capraia (ile voisine) et grosses vibrations de l'hélice, on rejoint Macinaggio (Corse) a allure réduite et on attend le lendemain pour sortir le bateau a terre, il faut changer la bague hydrolube !
Suivent 3 jours a terre, Aventura perché sur son ber, puis direction Centuri pour un mouillage paradisiaque.
elbe06 Coucou du cokpit d'Aventura a 2.50m. elbe07

Retour par l'Ile rousse (mouillage en face de la plage), l'Anse d'algua (juste a l'est de la Revelatta, dans la baie de Calvi) puis traversée vers la baie de Briande (Cap Lardier) et enfin Portcros ou on passe 2 jours de réve.

elbe10 elbe11