Zarathoustra, cependant, regardait le peuple et s’étonnait. Puis il dit : L’homme est une corde tendue entre la bête et le Surhomme, – une corde sur l’abîme. Il est dangereux de passer de l’autre côté, dangereux de rester en route, dangereux de regarder en arrière. Ce qu’il y a de grand dans l’homme, c’est qu’il est un pont et non un but : ce que l’on peut aimer en l’homme, c’est qu’il est un passage et un déclin.
"Ainsi parlait Zarathoustra", Friedrich Nietzsche.
 
Petites chroniques politiques, photographiques et voyageuses.


Bonjour Anonyme !
Connectez vous pour écrire des articles ou des commentaires.



Articles
25
1
2
2
3
5
5
4
1
2
Thèmes
25
2
3
4
16
Sujets
07/2017 - (0)
12/2016 - (0)
08/2016 - (0)
09/2015 - (0)
05/2015 - (0)
07/2014 - (0)
05/2014 - (0)
03/2014 - (1)
11/2013 - (0)
05/2013 - (0)
04/2013 - (0)
03/2013 - (0)
01/2013 - (0)
12/2012 - (0)
09/2012 - (1)
07/2012 - (0)
04/2012 - (0)
01/2012 - (0)
11/2011 - (0)
11/2011 - (0)
04/2011 - (0)
04/2011 - (0)
02/2009 - (0)
04/2007 - (0)
04/2007 - (0)

Liens
Contact Ecrivez moi Send me a mail

Site développé par
20/avril/2011 - Jacques Duverger - Définitions

Extraits de wikipedia.

Democratie : La démocratie, gouvernement par le peuple, s'oppose aux systèmes monarchiques, où le pouvoir est détenu par un seul, ou oligarchiques où le pouvoir est aux mains d'un groupe. Dans son sens originel (dans la cité-État d'Athènes du Ve siècle av. J.-C.), la démocratie (du grec ancien δημοκρατία / dēmokratía, « souveraineté du peuple », de δῆμος / dêmos, « peuple » et κράτος / krátos, « pouvoir », « souveraineté ») est le gouvernement de tous les citoyens (la citoyenneté, cependant, n'est pas forcément donnée à toute la population). Toutefois les mots démocratie et république sont aujourd'hui presque confondus. On peut résumer l'idée démocratique à la formule d'Abraham Lincoln : la démocratie est « le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. » Cette formule a été introduite dans la constitution de 1958 de la Cinquième République française.

République : Le mot « république » provient du latin res publica qui signifie au sens propre « chose publique » et désigne l’intérêt général puis le gouvernement, la politique et enfin l’État. En 1576, Jean Bodin la définit dans Les six livres de la République comme le « droit gouvernement de plusieurs ménages et de ce qui leur est commun, avec puissance souveraine ». Dans Du contrat social, Jean-Jacques Rousseau la définit comme « tout État régi par des lois, sous quelque forme d'administration que ce puisse être ; car alors seulement l'intérêt public gouverne, et la chose publique est quelque chose. Tout gouvernement légitime est républicain. » Le terme est clairement synonyme de « gouvernement », de « bonne gouvernance ». Plusieurs courtisans du XVIIIe siècle écrivent des poèmes où ils louent la bonne gestion par Louis XIV de la république. Par la suite, en français, le mot est devenu largement synonyme de démocratie, et s’oppose alors à despotisme et monarchie.


11/avril/2011 - Jacques Duverger - A week at NYC

Vendredi

Aprés un nuit a l'hotel 17 225E,17th street (propre, kitch et calme, mais WC et douches dans le couloir) puis un breakfast somptueux dans le East Village, nous remontons Manhattan a pied vers le nord, vers Times Square puis Central Park. Visite du Whitney Museum of American Art ou se tient une exposition "Modern Life: Edward Hopper and His Time".

Retour dans le East Village pour un diner dans un restaurant thai (aprés avoir tenté une douzaine d'autres endroits, tous plus bondés les uns que les autres).

Samedi

Nouveau breakfast mémorable dans l'East Village et descente vers le sud de Manhattan, un petit tour a NOHO puis Chinatown, Ground Zero et Wall street.


Remonté par South sea port ou on prend une petite collation (salmon salad & Chardonnay). Course au resto dans Grenwhich village (coquilles st jacques chez pearl oyster bar) aprés un spectacle de rue a Washington Square.

Dimanche

Brunch a Brooklyn (Williamsburg) ou nous nous rendons en métro, 10h c'est un peu tôt pour les Hipster et nous peinons a trouver un "coffee shop" ouvert. Retour a Mahanttan, arrét au port authority terminal ou nous laissons Mathilde qui prend son bus pour Montréal. Remontée vers le nord, a nouveau Times Square,


puis Central Park et plein est vers le départ du tramway (téléphérique) vers Roosevelt Island. Longue Promenade sur l'Ile, trés calme et qui donne un autre point de vue sur Manhattan.
Retour vers Central Park puis le Upper West side, apéro chez bin (fromages & chardonnay) et "léger" diner chez "Big Nick's Burger and Pizza Joint".

Lundi

Chelsea, visite de la I line (ancienne ligne de métro aérienne reconvertie en balade , meat market, lunch (BLT -bacon, letuce & tomatoes- avec l'éternel verre de chardonnay) chez tipsy parson puis direction l'Empire State building ou nous montons au 102 iéme étage.


Apéro (dégustation d'un Mahnattan) dans le lobby du Ace Hotel, RDV des jeunes geeks. Soirée chez Banjo Jims avec un groupe de blues trés original.



Mardi

Visite de SOHO, puis remontée de Broadway. On passe devant le leica show room (a visiter). Soirée nostalgique avec le Michel Legrand trio au Blue Note.



Mercredi

Brunch granos (un grand bol de grains, yaourt et fruits) chez mud dans le East Village. Visite de hunch, startup ou travaille Georges, puis panini dans un restaurant a lunch du midtown.


Enfin, on saute dans un taxi jaune (hybride comme 20% des taxis newyorkais) pour rejoindre l'aéroport JFK.

Clickez ici pour voir les photos du voyage ou ci dessous pour un clip musical sur NYC :



02/fevr/2009 - Jacques Duverger - Manifs

ManifGreJan0901


16/avril/2007 - Jacques Duverger - Fantôme au musée

red 

museumblue 

museumgreen 

museum


15/avril/2007 - Jacques Duverger - Paradis

maroc065B
Rêves d'Europe depuis Tanger.
marsl080
Rêves d'Afrique depuis Marseille.